1- Quelles sont les spécificités de l’Institut Catholique de Toulouse ?

L’Institut Catholique de Toulouse est un établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général, membre de l’UDESCA (Union des Etablissements d’Enseignement Supérieur Catholique). Situé au cœur de la Ville rose, dans un environnement privilégié, à proximité du quartier des Carmes, il propose des formations de niveau Licence et Master, notamment en Lettres et Science humaines, et des diplômes canoniques. De taille humaine, l’ICT accompagne chaque étudiant de manière personnalisée tout au long de son parcours

2- Doit-on être catholique pour étudier à l’ICT ?

Tous les étudiants sont les bienvenus, quelles que soient leurs croyances et leur religion.

3- Quelle est la valeur des diplômes préparés dans les facultés et les écoles de l’ICT ?

Nos Licences et nos Masters sont des diplômes d’Etat, au même titre que les diplômes préparés dans les universités publiques. Nos diplômes canoniques font quant à eux l’objet d’une reconnaissance par la République française, grâce à l’accord avec le Saint-Siège du 18 décembre 2008.

4- Quel est votre taux de réussite ?

Nos formations ont toutes un taux de réussite entre 80 et 95%, voire 100% dans certaines filières comme les Lettres Modernes.

5- Qui sont vos enseignants ?

Nos cours sont délivrés par des enseignants-chercheurs, spécialistes de leur discipline, ainsi que des professionnels du terrain dans les filières orientées métier.

6- Quelles sont les conditions d’admission ?

Toutes nos Licences sont accessibles après un Baccalauréat ou un DAEU. L’inscription se fait via Parcoursup. Nos Masters sont accessibles après une Licence ou un diplôme de niveau équivalent (Bac+3).

7- Je suis étranger/étrangère. Quelles démarches dois-je effectuer pour étudier à l’ICT ?

Afin de pouvoir intégrer l’ICT, il faut passer par la procédure Campus France via le site : https://www.campusfrance.org/fr

8- Puis-je bénéficier d’une bourse ?

En tant qu’étudiant de l’ICT, vous pouvez bénéficier d’une bourse du CROUS (www.crous.fr). L’ICT propose également des bourses, selon le revenu des parents et la situation familiale. Celles-ci sont cumulables avec les bourses du CROUS. La demande est à effectuer lors de l’inscription.

9- Puis-je effectuer une mobilité internationale pendant mes études à l’ICT ?

Vous pouvez tout à fait partir avec le programme Erasmus + durant vos études chez nous. L’ICT a des conventions avec de nombreuses universités étrangères.

10- Y a-t-il des stages dans toutes les formations de l’ICT ?

Afin d’accompagner au mieux nos étudiants dans leur projet professionnel, nous proposons des stages dans toutes nos formations, et ce parfois dès la première année.

11- Que proposez-vous pour aider les étudiants à s’insérer professionnellement ?

Nous intégrons des stages dans toutes nos formations, et nous accompagnons les étudiants dans leur projet professionnel en mettant à leur disposition un réseau d’entreprises et de partenaires et en organisant des rencontres avec des professionnels. Quoi qu’il arrive, nous vous aidons à trouver votre voie.

12- Est-ce que je peux me loger au sein de l’ICT ?

Oui, nous proposons des studios en plein centre-ville de Toulouse, à 200 mètres de notre site principal. Mais attention, les places sont limitées. C’est pourquoi nous avons établi des conventions avec des foyers et des structures partenaires. Nous pouvons également vous aider dans votre recherche de logement hors ICT.

AVANT LE DEPART

J’ai été accepté à l’ICT pour une mobilité. Que dois-je faire avant d’arriver sur le territoire français ?

Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié le 6 novembre 2020 fait obligation aux passagers de présenter au transporteur aérien et maritime, avant leur embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol. Ils doivent porter un masque de protection.

En outre, ce décret instaure, pour les passagers aériens et maritimes en fonction de leur lieu de provenance, des dispositions relatives à la présentation du résultat d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR), réalisé moins de 72 heures avant le départ et ne concluant pas à une contamination par la covid-19 (Plus d’information sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé). Ainsi, en vertu de ce texte :

  • les personnes de onze ans ou plus arrivant depuis l’un des pays suivants : Andorre, Australie, Corée du Sud, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Saint-Siège, Singapour, Suisse et Thaïlande sont exemptées de la présentation d’un tel document pour leur entrée sur le territoire métropolitain. Cette liste fera l’objet d’une actualisation régulière, au minimum tous les 15 jours, en lien avec nos partenaires européens, en tenant compte de la recommandation du Conseil de l’Union européenne, de l’évolution de la situation sanitaire et du respect du principe de réciprocité.
  • pour les personnes de onze ans ou plus voyageant à destination de la France métropolitaine depuis l’Afrique du Sud, l’Algérie, Bahreïn, la Chine, les Émirats arabes unis, les États-Unis, l’Équateur, l’Irak, l’Iran, Israël, le Liban, le Maroc, le Panama, la République démocratique du Congo, la Turquie, la Russie, l’Ukraine et le Zimbabwe, la présentation d’un tel document à l’embarquement est obligatoire.
  • pour les personnes de onze ans ou plus en provenance de tous les autres pays (à l’exception donc de l’Union européenne et des pays susmentionnés), la non-présentation d’un tel document à l’arrivée en France implique d’être dirigé à l’aéroport, à la gare ou au port, vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen. Compte tenu de ces dispositions, il est fortement recommandé aux personnes de onze ans ou plus, en provenance de l’un de ces pays, si elles le peuvent localement, de réaliser ce test virologique, moins de 72 heures avant leur départ.

Merci de vérifier ces informations régulièrement et au moins 15 jours avant votre départ sur les 2 sites suivant :

  • France Diplomatie (informations légales)

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/article/coronavirus-covid-19-7-decembre-2020

  • Ministère de l’Intérieur (attestations à télécharger)

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Autres sites d’information :

  • Mesures complémentaire en Haute-Garonne et Toulouse

http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-des-personnes-et-des-biens/Coronavirus-COVID19/Information-Coronavirus

  • Informations Campus France

https://www.campusfrance.org/fr/information-coronavirus

Pour les informations sur les destinations nécessitant une quarantaine :

https://www.campusfrance.org/fr/rentree-2020-les-recommandations-pour-entrer-en-france

https://www.campusfrance.org/fr/ressource/etudiants-internationaux-la-france-vous-accueille

EN FRANCE

Comment puis-je connaître les dates officielles de confinement et/ou de télétravail mises en place au sein de l’ICT pour ma faculté ?

Pour connaître les dates de début et de fin de confinement et/ou de reprise/fin des cours en présentiel, vous devez contacter le secrétariat de votre faculté de rattachement :

  • Philosophie : Aude CHIAPPETTI
  • Lettres et sciences humaines: Valérie DUPUY
  • Théologie: Isabelle EL-KHADDAR
  • Droit canonique : Hervé MIAYOUKOU
  • Droit: Hélène POMAREDE
    • Laura DELLI-CARPINI

Je suis des cours à distance ou en présentiel et j’apprends qu’une personne de mon entourage a le COVID, que dois-je faire si je l’ai rencontré physiquement ? Il est possible que je sois cas contact ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un cas contact ? Il s’agit d’un contact sans mesure de protection efficace en face-à-face (masque chirurgical, masque FFP2 ou masque grand public porté par vous ou les autres personnes, hygiaphone) à moins d’un mètre, quelle que soit la durée (conversation, repas, flirt, accolades, embrassades par exemple) et dans un lieu clos.

L’isolement est recommandé pour éviter de contaminer ses proches et d’autres personnes même quand on n’a pas de signes de la maladie. En effet, il est possible d’être contagieux 48 heures avant l’apparition des signes, ou encore d’être infecté sans avoir de signes de la maladie. L’isolement permet ainsi d’éviter de contaminer ses proches sans le savoir et de mieux contrôler l’épidémie.

Vous devrez également prévenir le Service Relations Internationales (M. Guallar, assistant RRI : christian.guallar@ict-toulouse.fr), pour que celui-ci puisse en informer la Direction des Ressources Humaines de l’ICT, et indiquer les circonstances.

Si vous présentez des symptômes (fièvre, toux, fatigue inhabituelle, maux de tête, courbatures, maux de gorge, perte de goût ou d'odorat) restez chez vous et appelez votre médecin. Si les signes s'aggravent, avec des difficultés respiratoires et signes d'étouffement, appelez le 15 ou le 114 pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre.

Pour toute information sur le coronavirus, le point sur la situation en France, les consignes sanitaires : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Contactez le numéro vert suivant si vous avez des questions sur coronavirus (SARS-CoV-2, Covid-19). Numéro disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : 0 800 130 000

Est-il possible de rentrer provisoirement ou définitivement dans mon pays d’origine ?

Oui, vous pouvez rentrer provisoirement ou définitivement dans votre pays. Si vous rentrez définitivement, vous devez avertir le Service Relations Internationales (M. Guallar, assistant RRI : christian.guallar@ict-toulouse.fr) . Vous devrez cependant continuer les cours et les examens en ligne pour valider votre semestre. Vous devez faire signer votre attestation de présence/certificate of departure avant votre départ.

Si vous rentrez provisoirement, vous n’avez rien à faire signer au service RI de l’ICT, mais vous devrez prévenir l’ICT et votre université d’origine.

Je suis actuellement logé dans une résidence universitaire du CROUS (ex : résidence Chapou), et je souhaite rentrer provisoirement ou définitivement dans mon pays d’origine. Quelles démarches dois-je effectuer ?

Vous devez prévenir impérativement le Service Relations internationales de l’ICT et envoyer un email à M. Guallar, assistant RRI : christian.guallar@ict-toulouse.fr. En cas de départ définitif, vous devrez également faire signer le certificat de départ/certificate of departure de votre université avant de quitter Toulouse. Vous devrez également prévenir le CROUS.

Pour toutes les démarches à effectuer consultez le site du CROUS spécial COVID : https://www.crous-toulouse.fr/hebergementcovid19/

Téléchargez le guide du résident du CROUS : https://www.crous-toulouse.fr/wp-content/uploads/sites/36/2020/06/Guide-resident-20-21-08.06-bd-1.pdf

Je suis actuellement les cours en ligne avec l’ICT, je ne suis pas rentré (e) chez moi, mais je me sens stressée, angoissée. J’ai besoin d’aide. Que faire ?

Vous pouvez appeler le Service Relations internationales qui pourra vous rassurer et/ou utiliser le service d'écoute psychologique de l'ICT en la personne de Mr Bruno BERNASCONI, avec lequel vous pouvez prendre rendez-vous. Pour le joindre : bruno.bernasconi@yahoo.fr. Les rendez-vous se font en visioconférence et sont totalement gratuits.

Vous pouvez également utiliser le service de psychologues en ligne, Happsy Line : http://www.apsytude.com/fr/apsytude/nos-actions/happsy-line/

Les consultations peuvent êtres en français, anglais ou espagnol et durent de 30 à 45 min. Elles sont gratuites. Notez cependant qu’Happsy line n’est pas une ligne d’écoute ou d’urgence. En cas d’urgence contacter le 15.

Un Stage est prévu au sein de ma filière. Puis-je le faire moi aussi ?

En tant qu’étudiant international, vous êtes dispensé de stage, sauf si vous avez l’accord de votre université d’origine. Le Stage n’apporte aucun ECTS supplémentaire.

Je suis rentré chez moi de manière temporaire ou définitive, bien avant la date prévue de fin de ma mobilité. Vais-je perdre ma bourse Erasmus+ ?

Vous ne perdrez pas votre bourse, dans la mesure où vous suivez les cours en ligne et passez les examens prévus par votre faculté de rattachement à l’ICT. Vous devrez cependant prévenir votre université d’origine pour les informer de votre retour.

En tant qu’étudiant international, ai-je plus de temps que les étudiants français lors des examens à distance ?

Non, vous êtes tous considérés de la même manière, vous n’avez pas plus de temps que les autres. Une tolérance de 15 min est acceptée en cas de problème de connexion. Seuls les étudiants en situation de handicap bénéficient d’aménagements de leur temps d’examen.

Vous devrez donc veiller, avant le jour de vos examens, que l’endroit dans lequel vous allez passer votre examen dispose d’une bonne connexion à internet et qu’il vous offre des conditions favorables au bon déroulement de ce dernier (endroit calme et propice à la réflexion).

Les mobilités à l’international sont-elles toujours possibles pendant la période de crise sanitaire ?

OUI- L’ICT a choisi de continuer les projets de mobilité, dans le cadre du Programme Erasmus+, ou d’autres programmes d’échanges.  Le Service Relations Internationales continue à vous informer dans la rubrique «  International » sur le site de l’ICT, ou bien par téléphone.

Ma mobilité du 1er semestre a été annulé, puis-je la reporter au 2 semestre ? Quelles sont les démarches à faire ?

OUI si vous êtes à la Faculté Libre des Lettres. Vous devez contacter la responsable du Service RI qui vous accompagnera dans les démarches. Il faudra refaire votre « learning agreement » et certainement «  l’application form » que demandera l’université d’accueil.

Si vous êtes à la Faculté de Droit ou dans une autre faculté, vous devez impérativement contacter votre directeur des études et la Responsable du Service RI.

Ma mobilité n’est plus possible dans l’université de mon choix, puis-je en choisir une autre ?

OUI- En général, la responsable du Service RI de l’ICT connait la situation et vous accompagnera pour trouver une autre université qui conviendra à vos attentes.

Y a-t-il des destinations d’universités partenaires où la mobilité est fortement déconseillée ?

Pour le moment, le Liban vit une période difficile et la mobilité d’études y est déconseillée. Ceci est à revoir dans les mois à venir.  Il faut aussi consulter les « Conseils aux voyageurs «  ( Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères) : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/

Je pars en mobilité. Puis-je commencer à préparer mon départ ( réservation de vols, logement,etc…)

Il est nécessaire de prendre une assurance annulation pour votre voyage. Ne prenez pas votre billet trop à l’avance si c’est possible.  Le logement vous est proposé en général par l’université d’accueil , et en cas d’annulation, il suffit de la prévenir. Assurez-vous des mesures liées à la crise sanitaire : Selon le pays d’accueil, un test PCR vous sera demandé 48h/72H avant votre arrivée, une mise en quarantaine sera exigée. N’oubliez pas de consulter les sites de l’ Ambassade de France du pays d’accueil. N’oubliez pas de vous inscrire sur le fil d’Ariane ( https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html )

Puis-je bénéficier d’une aide financière à la mobilité pendant mon séjour à l’étranger ?

Dans le cadre du Programme Erasmus+ : OUI, vous devez cochez la case « Allocataire » dans le « kit de mobilité Erasmus+ », ou si vous êtes boursier sur critères sociaux, vous avez le choix de demander la bourse Erasmus+ ou la bourse de mobilité internationale du Conseil Régional Occitanie.
Si vous n’êtes pas boursier de l’Etat, vous avez aussi la possibilité de demander un « forfait » si vous répondez à certains critères. Toutes les explications sont dans la rubrique « Aides financières » dans la rubrique « international »

Je suis confinée dans le pays d’accueil, je me sens stressée et isolée. Si je rentre, aurais-je droit encore à ma bourse ?

OUI,  vous devez avertir la responsable du Service RI de votre situation. Vous pouvez rentrer, en respectant les mesures du pays d’accueil. N’oubliez pas les attestations de déplacement , ou sinon demandez aussi une attestation au Service RI. Vous devez alors continuer à suivre les cours et les examens en ligne de l’université d’accueil. Vous continuerez à avoir votre bourse.

Je suis à l’étranger. Je suis étudiant de la FLL. Je dois passer une certification de langue obligatoire. Est-ce que je serai remboursé des frais si je passe cette certification à l’étranger ?
OUI, il faut se mettre directement en contact avec la secrétaire Mme Pradelles ( faculté des lettres) : caroline.pradelles@ict-toulouse.fr

L’université d’accueil propose des mobilités hybrides ( 50%distanciel / 50% présentiel ) . Cette mobilité est-elle reconnue par l’ICT ?

OUI, dans le cadre du programme Erasmus+, cette mobilité est reconnue.

Si l’université d’accueil ne propose que des cours à distanciel, puis-je bénéficier de cette mobilité, et puis -je bénéficier de la bourse Erasmus+ , même si je ne vais pas dans le pays d’accueil ?

Vous pouvez rester en France et bénéficier d’être étudiant Erasmus en suivant les cours à distanciel de l’université partenaire. Par contre, vous n’aurez pas la bourse Erasmus+ puisqu’il n’y a pas « mobilité physique ».