Unité de Recherche Culture, Ethique, Religion et Société (CERES)

L’Unité de Recherche CERES est un tout jeune laboratoire universitaire qui fête ses quatre ans. 200 personnes y travaillent et mettent en commun le fruit de leur activité de recherche au sein d’équipes et de chaires dédiées à l’homme, en sa permanence, en son devenir, en ses relations. A l’heure d’un humanisme difficile, à l’heure où sont fragilisées les délimitations traditionnelles entre l’homme, l’animal et la machine, CERES se conçoit comme un cadre interdisciplinaire qui permet de mobiliser les héritages dans un monde changeant, de partager les savoirs dans un monde mercantile, de promouvoir le dialogue interculturel et interreligieux dans un monde en guerre, de relever les défis anthropologiques et éthiques dans un monde à la fois fragmenté et incommensurable.

CERES est un laboratoire de recherche universitaire qui croise l’expertise des sciences humaines, sociales et religieuses, les apports de la philosophie, de la théologie, du droit, de l’histoire, des humanités, et de toute démarche qui réfléchit aux significations humaines. La maîtrise des lois de la nature ne peut se passer de cette réflexion à la fois fondamentale ou antécédente, lorsqu’elle délimite les frontières de l’humain, de sa dignité et de son inviolabilité, appliquée ou subséquente, lorsqu’elle permet de faire face humainement aux situations inédites produites sous l’effet des nouvelles technologies, cause ambivalente de progrès et de menaces.

CERES, c’est aussi le meilleur de l’héritage humaniste chrétien mis à contribution, des siècles de réflexion, de pratiques éducative et hospitalière.

CERES, ce sont aussi et d’abord des jeunes gens qu’il faut préparer à l’avenir. Et les former à la recherche et par la recherche, leur faire bénéficier d’enseignements mis à jour et innovants, à même de les faire mûrir, de leur permettre de choisir, de s’engager, de prendre toute leur place et toute leur part au bien commun, c’est y contribuer d’une manière essentielle. L’enseignant-chercheur ignore encore ce qu’il va trouver, mais il sait toujours pour qui il cherche, pour qui il parle et écrit.

CERES est donc à la fois une communauté et la structure qui la porte et lui permet de produire des résultats crédibles, utiles à tous et à la recherche universitaire. C’est concrètement un ensemble d’outils, de moyens, de liens qui favorisent l’émergence de projets scientifiques, leur programmation, leur suivi, leur aboutissement, leur communication et leur valorisation.  

Professeur Grégory Woimbée, Vice-Recteur Recherche Relations Internationales, Directeur de l’UR CERES

La gouvernance

organigramme

Le Conseil scientifique (CSUR)

Le Conseil Scientifique de l’ICT est aussi le Conseil Scientifique de l’UR CERES, dans la mesure où l’ICT n’a qu’une seule UR. Ce Conseil est présidé par le Recteur. Il comprend des membres de droit, des membres élus par leurs pairs, et des membres nommés par le Recteur. Il se réunit en assemblée générale au moins deux fois au cours de l’année universitaire. Les membres du Conseil participent aux décisions qui déterminent la politique scientifique de l’ICT et de l’UR CERES soit avec voix consultative, soit avec voix délibérative, en conformité avec les Statuts de l’ICT.

Le Comité de coordination (CCUR)

Il est présidé par le Directeur de l’UR et comprend les coordinateurs scientifiques des Thématiques de Recherches et des chaires, les délégués scientifique et administratif, le Directeur du collège doctoral. Il se réunit au moins trois fois au cours de l’année universitaire. Le Comité examine toutes les questions relatives à la gestion immédiate et à l’activité scientifique de l’UR et les demandes d’attributions de fonds (déplacements, colloques). Il vise à prioriser les activités de recherche et les financements leur étant alloués. Ses membres ont un rôle d’accompagnement des Enseignants-Chercheurs intégrés. Un compte-rendu des réunions est rédigé par le secrétaire, qui fait office de notaire de séance, sous la responsabilité du directeur. Ce compte-rendu est mis à disposition des membres permanents de l’UR, des Doyens et des Directeurs d’organismes concernés par la recherche universitaire.

L’Assemblée générale (AGUR)

Au moins une fois au cours de l’année universitaire, présidée par le Recteur, elle rassemble tous les membres de l’UR. C’est un lieu d’échanges, d’écoute et d’information.

Le Comité d’éthique de la recherche de l’Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées (CER)

Le Comité d’Éthique de la Recherche (CER) est une instance permettant de garantir la déontologie des protocoles de recherche impliquant la personne humaine.

L’objet de ce comité d’éthique consiste à disposer d’une instance qui soit en mesure de donner un avis sur des protocoles de recherches. Le CER de Toulouse a obtenu en janvier 2019 le statut d’«Institutional Review Board » (IRB), pour :

  • les protocoles de recherche visés soient éligibles aux appels à projets Internationaux qui exigent un visa certifié IRB
  • les résultats des recherches correspondantes soient publiables dans les revues scientifiques qui exigent également un visa certifié IRB.

Le CER ne se substitue pas aux structures ad hoc qui opèrent au niveau de composantes, de laboratoires ou d’établissements. La charte du CER pourra toutefois servir de référence commune à l’ensemble de ces structures.

CONTACT
Où nous trouver ?
Maison de la Recherche – Espace Senderens
31, rue de la Fonderie, Porte B
Tel : + 33 (0)5 61 36 81 00 – poste 142
christian.guallar@ict-toulouse.fr