La story

Retour aux témoignages

Claire

Claire, directrice du cycle C en Faculté de Théologie

Son ton est doux, empreint de calme et d’une certaine sagesse. Il contraste avec cette envie presque viscérale de transmettre, d’enseigner, de faire connaître.

Le parcours de Claire Leuridan

Claire Leuridan est la nouvelle directrice du cycle C de la faculté de Théologie de l’Institut Catholique depuis septembre 2019.

Normalienne, elle entre en 1989 dans la Communauté des Béatitudes, elle se trouve actuellement basée dans le Tarn, près de Castres.

Du fait de ses engagements communautaires, il a fallu onze ans à Claire de l’Eucharistie pour réaliser son baccalauréat canonique, – un parcours qui ne requiert que trois ans lorsqu’on le fait à plein temps. Cela lui donne sans doute de comprendre que l’un des grands atouts du Cycle C est de proposer une formation diplômante qui peut s’effectuer sur plusieurs années selon les disponibilités et les priorités de chacun.

Claire poursuit ensuite en licence canonique à l’ICT, puis en doctorat à l’université Miséricorde de Fribourg en Suisse.

Ses domaines de spécialisation sont la théologie morale fondamentale, la théologie spirituelle et la Théologie du corps de Saint Jean-Paul II.

En décembre 2018, elle soutient sa thèse sur le thème : « D’après la théologie du corps de Saint Jean-Paul II, la honte de Genèse 3 constituerait-elle un atout pour l’homme ? ».

Claire est aujourd’hui enseignante à la Faculté de Théologie et également à l’Institut d’Etudes Religieuses et Pastorales.

En septembre 2019, le Père Bruno Gautier, doyen de la Faculté de Théologie, l’appelle pour prendre la direction du cycle C à la suite de Bernadette Escaffre, qui a tenu ce poste pendant dix ans en veillant avec beaucoup de sollicitude sur les étudiants.

Le cycle C en faculté de théologie ?

Il s’agit de rendre accessible à des étudiants qui ne sont pas disponibles en journée un parcours théologique débouchant sur un diplôme canonique. Les cours ont lieu le mardi et jeudi soir, ainsi que cinq samedis dans l’année. L’ensemble de la formation se déroule sur 6 ans pour ceux qui le font à plein temps (avec une thématique par année), et répond bien aux attentes de personnes dont le travail ou les obligations ne sont pas compatibles avec des cours en matinée ou l’après-midi.

De plus en plus de laïcs manifestent un grand désir d’approfondir l’intelligence de leur foi. Ils aspirent à mieux comprendre la rationalité de cette foi, en même temps qu’ils ressentent une soif de dialogue avec le monde contemporain. Aujourd’hui, avoir des convictions ne suffit plus selon Claire, il y a une exigence légitime d’éclairer et d’affiner ces convictions, et nous sommes toujours devant la nécessité et l’urgence de rendre compte de l’Espérance communiquée par le Christ (cf 1 Pi 3,15). La formation donnée par le Cycle C permet de mieux saisir le bien-fondé de ce que L’Église enseigne à partir de la Révélation que nous avons reçue. Nombre de personnes perçoivent que l’on ne peut se contenter d’aller simplement à la messe le dimanche, qu’il est également vital de sonder plus profondément le contenu de notre foi. Mieux comprendre la Bible et la Tradition pour en mieux en vivre, à la fois dans L’Église, dans nos tâches quotidiennes, et dans notre dialogue et nos interactions avec un monde complexe et changeant. Tout ce chemin demande d’être bien accompagné !

La formation du Cycle C demande comme prérequis une initiation en philosophie et en théologie, qui peut se faire par la formation In Théo de l’ICT.

Certains étudiants entreprennent ce cursus de baccalauréat canonique par le Cycle C suite à une sollicitation de L’Église en vue d’une mission pastorale. Mais le plus souvent, c’est avant tout une soif personnelle qui motive l’inscription, et les cours ouvrent à un émerveillement renouvelé dans lequel s’enracine la persévérance.

Et comment se passe la formation en cycle C?

Actuellement, une cinquantaine d’étudiants est engagée dans ce parcours, en ayant commencé à des moments différents. Ils sont de tous âges et de toutes professions, il arrive que certains viennent d’autres confessions ou se déclarent même athées : cette ouverture est aussi une grande richesse. Les étudiants se retrouvent de 18h45 à 20h45, arrivant de leur travail (en tant que médecin, pharmacien, ingénieur chez Airbus, enseignante, …) ou de leur maison, de leurs occupations diverses. Il faut aussi compter avec de sympathiques retraités plus ou moins jeunes ! Et tout ce petit monde vient suivre des cours sur la Trinité (avec le doyen, le père Bruno Gautier), sur l’Evangile selon Saint Jean (avec Bernadette Escaffre), sur les sacrements de L’Église et divers aspects de la vie chrétienne, pour ne mentionner que quelques matières dispensées cette année.

Claire est impressionnée par la motivation et la vaillance des étudiants, sachant que cette formation s’étalera au minimum sur 6 ans, et demandera jusqu’à 15 ans pour tel ou tel qui ne peut s’y consacrer qu’à 40% ! Mais fort heureusement, le parcours et la pédagogie s’adaptent à chacun. Certains d’ailleurs trouvent leur bonheur à venir suivre quelques cours simplement comme auditeurs libres, et d’autres bouclent la totalité du parcours et s’appliquent à tout valider. Ce qui est certain, c’est que les enseignants et le personnel administratif qui veillent à ce parcours savent se montrer à l’écoute de leurs étudiants pour leur permettre de réussir et d’y trouver leur joie.

Venez et voyez ! Claire et l’équipe de la Faculté de Théologie de Toulouse vous accueillent pour échanger sur votre projet de formation.

Contactez-les

Ce parcours théologique est en cours du soir. Il est accessible à tous!

ICT_2019_Claire-Leuridan_faculté_théologie
Formation
Droit canonique / Sciences religieuses/ Théologie
Découvrir
Faculté
Faculté de Théologie
Focus

De plus en plus de laïcs ont envie d’approfondir l’intelligence de leur foi. Ils ressentent une soif de dialogue. Aujourd’hui, avoir des convictions ne suffit plus, il faut rendre compte de l’Espérance que l’on a reçu.