Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Institut Catholique de Toulouse - ICT
  • Version française
  • Version anglaise
  • Version espagnole

Caractéristiques

  • Faculté

    Faculté de Philosophie

  • Formation initiale :Oui
  • Formation continue :Oui
  • Formation en alternance :Non

Doctorat en Philosophie

Disciplines : Philosophie

Niveau d'études : BAC +8

Durée : 4 ans

Présentation

Niveau reconnu en vertu de l’Accord entre la République française et la Saint-Siège sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’Enseignement supérieur.


Le diplôme de Doctorat est le grade le plus élevé des études en Philosophie.


Il couronne le parcours de formation de la Faculté et donne forme à l’ultime finalité de ce parcours : la recherche.


 La recherche transforme définitivement le Doctorant de récepteur passif à protagoniste actif.


Au coeur des études doctorales se trouve donc la rédaction d’une thèse. Une thèse est un ouvrage scientifique : elle vise un sujet précis sur lequel elle apporte un nouvel éclairage en tenant compte de la recherche antérieure.
Par sa rédaction, le Doctorant se transforme en membre effectif de la communauté scientifique. Son travail se déploie en dialogue avec un Directeur, choisi, en vertu de ses compétences, parmi les Enseignants-Chercheurs de la Faculté. Le progrès de la recherche personnelle est accompagné d’un programme de formation doctorale. Il est encadré, finalement, dans le rattachement à une équipe de recherche et peut faire l’objet d’une cotutelle internationale.


Mener une recherche doctorale est, en conclusion, un privilège, car cela présuppose, et réalise, des qualités humaines essentielles telles un regard pénétrant sur le réel, la capacité de réflexion qui en découle, l’esprit critique, la liberté de penser. Caractère propre d’une Université chrétienne, cette liberté de penser se conjugue, en Doctorat, avec les exigences de la rigueur scientifique.

Ce cycle comprend un travail de recherche et de rédaction de thèse sous la direction d’un enseignant de la Faculté, des sessions de formation académique de deux jours (plusieurs sessions de philosophie obligatoires par an), la participation à une équipe de recherche, la soutenance du travail de thèse devant un jury.

Objectifs

Préparer à la recherche égale activé, chez l’Etudiant, la capacité de devenir un enseignant : c’est-à-dire, un expert dans le domaine qui est le sien.


Devenir un chercheur signifie intégrer progressivement les compétences qui permettent de parvenir à de nouveaux résultats, à des perspectives nouvelles, à un élargissement général des connaissances.

Achever la formation individuelle en philosophie avec une démarche de haute recherche scientifique.

Condition d'accès

Conditions d’admission et modalités administratives :

        Pour pouvoir s’inscrire en doctorat canonique en philosophie, il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme équivalent à Bac + 5 en philosophie. Le Master canonique de philosophie (année Master 2) permet également l’accès au cycle de Doctorat pour les étudiants disposant d’un niveau Bac + 4 en philosophie. L’obtention de la mention en Master 2 et l’avis du jury sont déterminants lors de la demande d’inscription. Le Directeur d’études du Doctorat donne son accord pour une préinscription ou une inscription dans la formation diplômante du Doctorat.

            Les inscriptions s’effectuent de mi-juin à mi-septembre (dernier délai) à l’administration de l’Institut catholique.

            La durée du Doctorat est de 3 ans après la Licence canonique ou le Master 2.

Une dérogation pour une quatrième année peut être accordée soit sur demande de l’étudiant, soit sur proposition du directeur de thèse. Ce cycle comprend un cursus complémentaire donné par mode de sessions de deux jours (deux sessions par an), ainsi que la rédaction et la soutenance de la thèse.

Modalités :

Procédure inscription (nouveau étudiant) :

Dossier d'inscription

Pour réaliser votre inscription, vous devez dès à présent prendre rendez-vous avec M. Andrea Bellantone, doyen de la Faculté de Philosophie, au 05 61 36 81 00 ou andrea.bellantone @ ict-toulouse.fr. Il vous recevra à son bureau situé au 31 rue de la Fonderie (Hall B, maison de la recherche). Sous réserve d’acceptation de votre dossier, M. Bellantone vous dirigera vers le secrétariat où vous pourrez finaliser votre inscription à la faculté.

 

 

Procédure réinscription :

Dossier de réinscription   

Formulaire de réinscription (à joindre au dossier)

Les inscriptions et réinscriptions auront lieu à partir du 6 juin au 22 juillet 2016


             1°) Les étudiants (qui préciseront s’ils sont prêtre, diacre, religieux ou laïc) doivent également envoyer la copie de tous les diplômes et bulletins de notes, qu’il s’agisse d’études philosophiques ou d’autres études, avec un CV détaillé au secrétariat, ainsi qu’au Directeur du cycle de Doctorat de philosophie, par courrier : Faculté de philosophie, Institut catholique de Toulouse, 31, rue de la Fonderie, B.P. 7012, 31068 Toulouse, Cedex 7, France.

           2°) Pour les étudiants dont la langue maternelle n’est pas le français, il convient de joindre au dossier un certificat ou diplôme de connaissance de la langue française. S’il n’a pas une telle attestation, son niveau de français fera l’objet d’une évaluation au cours d’un entretien oral avec le Directeur d’études doctorales et d’un examen écrit. Si le niveau de français parlé et écrit est jugé insuffisant, l’étudiant sera amené à le perfectionner en suivant des cours intensifs de langue française à l’IULCF de l’ICT durant sa scolarité universitaire du Doctorat, ou pendant l’été (juillet-août-septembre) précédant la rentrée.

            3°) Dans le cas d’un prêtre diocésain ou d’un diacre, il est impératif d’obtenir l’accord du Chancelier de l’ICT, Archevêque de Toulouse, Monseigneur Robert Le Gall

            4°) L’ICT n’est pas en mesure d’accorder de bourse pour les études doctorales.

            5°) Pour les étudiants vivant à l’étranger, (étant donné le caractère international de la formation) l’obtention d’un visa de séjour en France requiert que l’on prenne ses dispositions à l’avance (Parfois, il s’avère indispensable de s’en préoccuper un an à l’avance). Afin de faciliter les démarches auprès de l’Ambassade, la Faculté de l’ICT, après réception et validation du Dossier de l’étudiant, peut donner une attestation de préinscription si cette pièce administrative est utile ou nécessaire à l’obtention du visa.

Droits de scolarité

Les années de Doctorat font l'objet d'une tarification particulière.

Droit d’inscription : 100,00 €

Scolarité Doctorat :     

1377,00 €   ( année 1)

1122,00 €  ( années 2 et 3)       

1550,00 €  ( années 4 et + )

1 session /12 h  :  304,00 €

 

Contact :

Secrétariat universitaire de Philosophie : Madame Aude Chiappetti, (aude.chiappetti @ gmail.com)

Tél : 00.33.5.61.36.89.66 (poste 172)

 

site Web: www.ict-toulouse.fr/philosophie.

         

VAE

Non

Contenu de la formation

             Il appartient à l’étudiant lors de sa demande d’inscription, de déposer son projet de thèse (une dizaine de pages, comportant également un plan général et une bibliographie) auprès du directeur des études doctorales. Ce dernier après examen de la perspective de recherche, en évalue la pertinence et procède en concertation avec le doyen de la faculté de philosophie à la désignation d’un directeur de recherche exerçant à l’ICT. Le doctorant doit se renseigner auprès du Fichier central des thèses à Montpellier (STEP, Agence bibliographique de l'enseignement supérieur, BP 84308, 227 avenue Professeur Jean-Louis Viala, 34193 Montpellier cedex 5; http//step.theses.fr/) (voir sur internet) afin de vérifier si son sujet de recherche n’a pas déjà fait l’objet d’un dépôt, s’il est véritablement original, pour que les services concernés fassent ensuite parvenir une attestation officielle d’enregistrement au fichier central des thèses. Cette procédure est obligatoire.

            A partir de la première année, le doctorat est invité à participer aux activités de l’école doctorale, notamment aux séminaires de méthodologie (de même qu’à la rentrée du Doctorat- en septembre - destinée à insister sur les conseils concernant les méthodes de travail), ainsi qu’aux activités de l’un des laboratoires de la Faculté, concernant le domaine de sa recherche. Il collabore également aux réunions du Cercle des doctorants convoqué et animé par le directeur des études doctorales et contribue, s’il le désire aux activités des Laboratoires (Ethique, philosophie et société…) et Centres de recherches (Pensée médiévale et postérité contemporain, Anthropologie, éthique et éducation, Ethique, religion et société…). Il peut enfin intervenir lors de journées d’études ou de colloques organisés par la Faculté.

            Au terme de la première année, le doctorant rédige un rapport de travaux dénommé « Rapport de première année de thèse ». Il s’agit de présenter un état d’avancement de la recherche à partir d’un plan général détaillé, des chapitres rédigés (une cinquantaine de pages), une bibliographie commentée.

            De façon régulière, le doctorant rend compte de ses travaux auprès du directeur de recherches en lui transmettant les résultats de sa production écrite. Le texte de la thèse ne saurait être inférieur à 350 p. à double interligne, comportant chacune 2000 signes. La présentation typographique du travail (Format, composition, norme des références et des citations) correspond à celle traditionnellement exigée en Université. (Se référer pour les normes typographiques (Bibliographie, index, etc.) au Lexique des règles typographiques en usage dans l’imprimerie nationale, Imprimerie nationale, Paris, 2002). Il est également utile de lire le Vademecum pour la rédaction des travaux de master : mémoires & mini-mémoires  de Jacob Schmutz, site internet de l’UFR de philosophie et sociologie de l’Université de Paris IV.

            Après acceptation du directeur de thèse, le travail pourra être considéré comme achevé et fera l’objet d’une lecture par deux autres enseignants, futurs membres du jury, qui établiront un pré-rapport. A partir de là, le Conseil de Faculté pourra autoriser la soutenance et nommera les membres du jury (dont les membres ne peuvent être inférieurs à trois). Outre l’exemplaire remis à chaque membre du jury, le candidat devra remettre deux exemplaires de sa thèse au secrétariat de la Faculté, l’une pour les archives, l’autre pour la bibliothèque de l’ICT. Le Conseil de Faculté est en mesure d’inviter un ou des enseignants d’autres facultés à participer au jury en fonction de leurs spécialités et de leurs compétences.

            La thèse doit être en principe rédigée et soutenue en français. Toute demande de dérogation concernant ce point sera examinée par le Conseil de Faculté. La soutenance est publique et fera l’objet d’une annonce préalable par affichage à l’ICT.

            Au début de la soutenance (dont la durée est approximativement de 4 heures), le candidat présente durant une vingtaine de minutes, l’origine et l’objectif de sa recherche, ses résultats scientifiques, ainsi que les perspectives futures qu’il compte donner à ses travaux. Chaque membre du jury formulera ses appréciations et ses questions avant de délibérer.

            Au terme de la délibération qui s’effectue à huis clos, le président donne publiquement lecture du rapport écrit rédigé par le jury et annonce, le cas échéant, la mention obtenue par le doctorant. Chaque membre du jury transmettra par la suite au président, un rapport dactylographié de la soutenance.

             Une vingtaine de thèses sont actuellement en cours à l’ICT en philosophie

Contact

Institut Catholique de Toulouse

31 rue de la Fonderie
B.P. 7012
31068 Toulouse Cedex 7

Tél : 05 61 36 81 00

Contact :L'ICT (dircabrectorat @ ict-toulouse.fr)

Trouver une formation